Les percussions africaines

Cours de djembe à Montpellier, Sète et dans l'Hérault

Mamadi Keita avec son djembe

Mamady Keïta

Mamady Keïta est né en 1950 à Balandugu, petit village du Wassolon en Guinée. Dés son plus jeune âge, on dénote chez lui une prédestination aux percussions; de là en découlera son surnom de "nankama" : "né pour ça".

Il commence son apprentissage au village avec Karinkadjan Kondé et est recruté à l'âge de 14 ans par le ballet national Djoliba. C'est le début d'une grande carrière internationale. Mamady restera 20 ans dans les ballets dont il sera nommé directeur artistique en 79, en plus de sa place de premier soliste.

En 86, il s'expatrie en Côte d'Ivoire pour rejoindre les ballets Koteba de Souleymane Coly à Abidjan. Lors de l'année 88, Mamady s'installe en Belgique et fonde l'ensemble "Sewa Kan".

Le nom fait référence à un proverbe malinké qui dit : « Ni kan tiyen, SEWA tiyen, Ni tiyen SEWA, kantiyen » - « Sans la musique il n'y a pas de joie, sans joie il n'y a pas de musique ».

Mamadi KeitaIl est le premier à organiser un stage de danse et de percussions en Guinée en collaboration avec le Ministère des arts et de la culture, en 90. En 91, il fonde l'école Tam-Tam Mandingue qu'il développera rapidement en créant des succursales à Paris, Munich, Conakry, Etats-Unis , Japon, Israël... Il existe actuellement plus d'une douzaine d'écoles à travers le monde.

C'est la même année que sort le film "djembefola" qui propulse Mamady sur le devant de la scène et fait de lui, jusqu'à ce jour, le joueur de djembe dont le nom est le plus répandu. Mamady fait parti des grands musiciens qui ont permis le développement du djembé hors de ses frontières; le nombres de ces ouvrages (cd, dvd, méthode) est considérable.

Il dispense son enseignement dans le monde entier et collabore avec de nombreux artistes - notamment sur l'enregistrement de l'album "Mögöbalu" avec Famoudou Konaté et Fadouba Oularé, deux des grands solistes des ballets guinéens.

Mamady fait preuve d’une "grande" pédagogie et cela explique certainement sa réussite; son enseignement est trés apprécié et ses prestations avec Sewa Kan sont toujours un succés.

 

Tiriba par Mamady Kéïta et Sewa Kan

stage2
1174948_10201686282902565_2049522583_n
stage5
stage3
stage1
1157496_10201686315663384_1907638076_n
556795_10201686263862089_1030585840_n
1173639_10201898518848990_1157526333_n
stage7
stage6

Les actualités !!! les stages

 

Nouveau site FOLIKILI (cliquer sur le lien)

 

+ Novembre 2018 : Stage de danse avec Amélie FEREOL et ses musiciens, à Balaruc les bains, salle de la Cadole


+ Février 2019 : Stage de danses et percussions à BOBO DIOULASSO, Burkina Faso lors des vacances de Février.

Stage avec Hébergement et Pension complète.
Stage dispensé par des intervenants locaux. Découverte des "Cabarets", Fêtes traditionnelles, Concert dans les maquis. Week end détente aux cascades de BANFORA, visite de Dioulassoba, marchés locaux...

 

+ Stage d'été 2019: danse, djembé, dunun et chant sont au programme. informations complémentaires prochainement
danse avec Kévin MEYAME, danses Ivoiriennes, djembé et dunun avec  Adama BAMBA "Monimba" et Tito

 



Les concerts/Spectacles/Animations

+ soirée privée, anniversaire, mariage, vide grenier


les Ventes

+ Djembé + Réparation : de vos instruments

+ Magasine : (histoires, culture, rythmes, personnages...) demandez Tito


Contact

Contactez Tito Montpellier/Sète association FOLIKILI au 06 75 24 28 19

ou envoyez-nous un message ici.